Semsi
Semsi Semsi

La Prévention de la Désinsertion Professionnelle

Accueil > Documentation

Contexte et enjeux

La réforme opérée par la loi du 20 juillet 2011 relative à l’organisation de la médecine du travail inscrit parmi les missions des services de santé au travail celle de conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin de prévenir ou réduire la désinsertion professionnelle et de contribuer au maintien dans l’emploi des travailleurs (article L. 4622-2 du Code du travail).

Les acteurs contribuant au maintien dans l’emploi sont nombreux : SAMETH, MDPH, réseau de l’Assurance Maladie, services de santé au travail, professionnels de santé, entreprises, organismes de formation… 
En raison de la multiplicité des intervenants et de la constante évolution des dispositifs, la connaissance de ces acteurs sur leur domaine d’intervention et sur ces dispositifs nécessite d’être renforcée.

Objectifs

  • Anticiper les situations à risques de désinsertion professionnelle : à travers la promotion de la PDP auprès de l’équipe pluridisciplinaire, des adhérents et des salariés suivis (actions d’information et de formation sur les acteurs et les dispositifs, notamment le recours à la visite de pré-reprise) 
  • Améliorer la prise en charge des salariés exposés à un risque de désinsertion professionnelle : à travers la mise en place d’une "cellule PDP" (dispositif interne spécialisé sur la PDP), la formalisation du réseau d’intervenants (facilitation des contacts) et la création d’outils permettant d’optimiser la prise en charge des salariés (préparation des rendez-vous avec l’assistante sociale pour la problématique PDP notamment) 
  • Assurer le suivi des salariés pris en charge et orientés en interne ou en externe : ceci à travers la traçabilité des salariés pris en charge et le développement de partenariats avec les structures extérieures (travail en réseau)

Résultats attendus

  • Sollicitation de la "cellule PDP" par les médecins du travail et suivi des actions 
  • Facilitation des contacts avec les partenaires extérieurs, identification de référents internes PDP, formalisation du réseau d’intervenants 
  • Réalisation d’actions d’information auprès des employeurs et des salariés suivis 
  • Optimisation du recours à la visite de pré-reprise

Qui est concerné par la PDP ?

Sont concernés :

  • Les salariés en arrêt de travail longue durée (plus de 3 mois) dont l’état de santé risque de rendre difficile la reprise de travail
  • Les salariés dont l’évolution de l’état de santé pourrait conduire à une inaptitude à plus ou moins long terme (ou à devoir adapter leur poste)
  • Les salariés dont le maintien dans l’emploi est compromis pour des raisons de santé ou de situation de handicap (reclassement, inaptitude…)

Il est recommandé aux salariés confrontés à une telle problématique de demander une visite de pré-reprise, ou occasionnelle avec leur médecin du travail afin de préparer la reprise de travail e/out éviter le risque d’inaptitude.

Le SEMSI contribue à prévenir le risque de désinsertion professionnelle en aidant le salarié à se maintenir dans l'emploi. Ainsi, notre assistante sociale peut, en lien avec le médecin du travail :

  • Accueillir et analyser les difficultés des salariés 
  • Identifier, évaluer les besoin du salarié  et l’aider à construire un projet professionnel adapté 
  • Informer le salarié sur ses droits et les démarches à effectuer 
  • Mobiliser le réseau de partenaires pour optimiser la réponse aux besoins exprimés ou identifiés 
  • Conseiller sur les actions qui peuvent être engagées pendant l’arrêt de travail, tels que la visite de pré-reprise, le bilan de compétences, les formations, l’aménagement du poste de travail ou du temps de travail ...